Retraite Mutualiste du Combattant

La Retraite Mutualiste du Combattant est un droit à réparation pour les services rendus à la Nation, pour les combattants d’hier et les militaires d’aujourd’hui. Elle offre au monde combattant la possibilité de se constituer un complément de retraite majoré gratuitement par l’Etat et bénéficiant d’un cadre fiscal très avantageux.

Vous êtes concernés :

– Si vous avez la Carte du Combattant 

– Si vous avez le Titre de Reconnaissance de la Nation

– Si vous êtes parti en OPEX, pendant au moins 90 jours (cumul de périodes possibles)

– Si vous êtes enfant, père, mère ou veuf(ve) d’un combattant mort pour la France à titre militaire.

Contacter un conseiller

Vos avantages sont nombreux !

Vous avez droit à la Retraite Mutualiste du Combattant : un contrat unique pour vos services rendus à la Nation.

  • Un complément de retraite majoré gratuitement par l’Etat de 12,5 à 25 %(1) et revalorisé chaque année pour compenser l’effet de l’inflation
  • Des réductions d’impôt : vos versements sont intégralement déductibles de votre revenu imposable(1).
  • Une rente exonérée d’impôt et de prélèvements sociaux(1), versée à vie, et au plus tôt dès l’âge de 50 ans.
  • La transmission d’un capital en cas de décès à vos bénéficiaires hors droits de succession(2), ou la réversion de la rente au conjoint, partenaire de PACS ou concubin.
(1) dans la limite du plafond de rente majorée fixé par l’Etat
(2) dans le cadre légal de l’assurance vie en vigueur
image avantage
Militaire français armé

Témoignage

Je suis très satisfait de cette retraite qui reconnait notre participation aux différentes opérations extérieures et permet d'être moins assujetti à l'impôt sur le revenu.

Etienne, 37 ans, titulaire de la Carte du Combattant pour sa participation en OPEX (Afghanistan). 

Son contrat de Retraite Mutualiste du Combattant lui permet de faire des économies d’impôt :

  • Tranche marginale d’imposition : 11 %
  • Impôt sur le revenu avant RMC : 1331 €
  • Versement annuel : 1200 € (100€/mois)
  • Impôt sur le revenu après RMC : 1199 €
  • Soit un gain d’impôt de 132 € par an.

Il percevra sa rente dès l’âge de 50 ans, majorée de 25% par l’Etat.